ADIEU CHER HERVÉ FUYET

, par Michaele Lafontant

ADIEU,CHER HERVÉ

La date du 2 août 2021 restera à jamais gravée dans ma mémoire. Je venais juste dix minutes avant de raccrocher au téléphone avec Peggy, sa fille, après s’être donné rendez vous pour le lendemain quand l’hôpital St Joseph m’a appelée pour me donner la terrible et triste nouvelle. Hervé FUYET nous à quittés un peu avant 18h !

On avait espéré Peggy et moi qu’il pourrait bientôt poursuivre une hospitalisation à domicile en reprenant ses habitudes adaptées à sa nouvelle situation ! Hélas il nous a faussé compagnie mettant en berne nos espérances et nous plongeant dans une immense tristesse. Le monstre a eu raison de lui en accentuant une fragilité qui ne lui a pas permis de faire face, de résister aux conséquences du mal sur un organisme affaibli par une longue hospitalisation.

Ainsi, en un clin d’œil, je perds un grand ami, un camarade aguerri, inlassable pèlerin de la lutte anticolonialiste , de la lutte contre le racisme, jusque dans ses formes les plus larvées ; un farouche partisan de la justice et de la libre détermination des peuples à décider de leur destin ; un défenseur intraitable de l’idéal communiste et des pays ( (Cuba, LaChine…) qui incarnent cet idéal dans une forme conforme et en harmonie avec leurs caractéristiques propres. Un amoureux d’Haïti, de son histoire et de son peuple pour lequel il nourrissait de grandes ambitions de prospérité, de paix et de justice. Un ami véritable de la cause haïtienne qu’il avait fait sienne.

Je me fais porte-parole de l’’association ´´Amitié Haïti-République populaire de Chine (AMHACH)‘´ dont il a été le fondateur et le Secrétaire Général en exercice pour saluer la mémoire du camarade, de l’ami qu’il fut pour nous. Nous sommes convaincus que le meilleur hommage à lui rendre est de continuer le combat commencé ensemble pour que la chaîne ne se brise mais plutôt se renforce de notre volonté décuplée.
Adieu Hervé, camarade, frère,ami.La lutte continue ! Tu nous as passé le flambeau. Sois assuré que nous veillerons à ce que la flamme ne s’éteigne mais qu’elle gagnera au contraire en intensité.
Nous ne t’oublierons jamais.

Michaële Lafontant
Présidente de l’AMHAC