Comment l’économie et la société de Xinjiang se sont développées au cours des 70 dernières années

, par Gao Ke, Xiao Xiao

Comment l’économie et la société de Xinjiang se sont développées au cours des 70 dernières années

le Quotidien du Peuple en ligne | 02.08.2019

Le bureau d’information du Conseil des affaires d’Etat (SCIO) a publié mardi 30 juillet un rapport intitulé "Construire un beau Xinjiang, réaliser le rêve chinois", et présenter le développement économique et social des 70 dernières années dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine.

"Des changements remarquables ont eu lieu dans le Xinjiang et la vie des personnes de tous les groupes ethniques s’est considérablement améliorée", selon le rapport.

Ledit rapport indique que le PIB du Xinjiang est passé de 791 millions de yuans (environ 115 millions de dollars) en 1952 à 1 220 milliards de yuans en 2018, soit une croissance annuelle moyenne de 8,3%.

"Le PIB par habitant a augmenté de 37,7 fois sur une base corrigée de l’inflation, pour atteindre 49 475 yuans".

Le développement économique réalise un saut historique

Au cours de l’ouverture de la Chine à l’ouest, les importations et exportations totales du Xinjiang ont dépassé les 20 milliards de dollars américains en 2018, a déclaré mardi 30 juillet Shohrat Zakir, gouverneur de la région autonome ouïgoure du Xinjiang, lors d’une conférence de presse.

"La région est en tête du pays en matière de mécanisation agricole et d’irrigation efficace pour la conservation de l’Eau, et est devenue la plus grande base de production de coton de la Chine", a déclaré Zakir.

Un grand nombre de projets de conservation de l’Eau, de Transport et d’Énergie ont été achevés, améliorant encore les infrastructures de la région.

Le PIB du Xinjiang a augmenté de 6,1% en 2018. Le secteur tertiaire a été un moteur important de la croissance économique, qui a contribué à une hauteur de 62,3% à la croissance économique, a indiqué le rapport.

"Le Xinjiang a accueilli plus de 150 millions de touristes nationaux et étrangers en 2018, soit une croissance de 40% en un an, et 75,89 millions de touristes au premier semestre de 2019, en hausse de 46% en un an", a déclaré Zakir.

"Avec 21 aéroports civils, voyager par avion dans le Xinjiang est devenu le premier choix de nombreuses personnes", a-t-il ajouté.

Tous les groupes ethniques marquent une amélioration historique de leur condition de vie

Avec le développement économique rapide du Xinjiang, le revenu disponible des ménages a connu une croissance phénoménale ces dernières années, ce qui a permis aux résidents du Xinjiang d’atteindre un niveau de prospérité modérée.

Des politiques appropriées et ciblées, ciblant les zones frappées par la pauvreté dans les quatre préfectures du sud du Xinjiang, ont également obtenu d’excellents résultats. De 2014 à 2018, 2,31 millions de personnes, dont 1,89 million du sud du Xinjiang, sont sorties de la pauvreté.

Le gouvernement a dépensé 69,59 millions de yuans pour lutter contre la pauvreté à Xinjiang entre 2014 et 2018, en mettant l’accent sur la population et le développement axé sur l’amélioration des conditions de vie. Plus de 70% des dépenses publiques dans la région ont été consacrés à l’amélioration des moyens de subsistance et au renforcement continu de neuf programmes de protection sociale axés sur l’Emploi, l’Education, les Services médicaux, l’Assurance sociale, etc.

La construction d’infrastructures à Xinjiang a garanti également une vie plus commode et de meilleure qualité aux habitants de la région, a indiqué le rapport.

"Xinjiang a largement fait avancer la construction des moyens d’accès à l’eau, l’électricité et des réseaux routiers dans les régions éloignées et sous-développées. La région a fourni de l’eau potable à 10,5 millions d’habitants des zones rurales, a réalisé un accès à l’eau courante de 78,3% dans les zones rurales et a mis fin à l’histoire du manque d’électricité, eau du robinet et transport dans les zones reculées. ".

Le taux de scolarisation net des enfants en âge de scolarité du Xinjiang était inférieur à 20%, le taux d’analphabétisme atteignait 90% et l’espérance de vie par habitant n’était que de 30 ans.

Après 70 ans de développement, le nombre d’écoles primaires est passé de 1 335 en 1949 à 3 368 en 2018 et les écoles secondaires de neuf en 1949 à 1 278 en 2018, indique le rapport. La région a également « amélioré continuellement l’égalisation des services culturels publics de base, la protection du patrimoine culturel et le développement des cultures ethniques ».

La prospérité et le progrès du Xinjiang ne peuvent être séparés du soutien important du gouvernement central et de l’aide désintéressée de tous les Chinois, a indiqué le rapport.

Les données montrent que depuis la création de la République populaire de Chine, le gouvernement central a fourni 2 350 milliards de yuans, dont 1 200 milliards de yuans à lui seul entre 2012 et 2018, à titre de subventions financières au Xinjiang. Et depuis 1997, 15,975 cadres ont été envoyés pour aider la région autonome.

(Rédacteurs :Gao Ke, Xiao Xiao)