La Chine et l’Afrique soulignent le bon élan de leur coopération financière

, par Xiao Xiao, Yishuang Liu

La Chine et l’Afrique soulignent le bon élan de leur coopération financière

le Quotidien du Peuple en ligne | 26.06.2019

La réunion des coordinateurs sur la mise en œuvre des mesures de suivi du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) s’est tenue à Beijing le 24 juin, avec la participation de 53 représentants de ministres de pays africains et de l’Union africaine et environ 300 du côté chinois.

Au cours de la réunion, la Banque de développement de Chine, la Banque d’exportation et d’importation de Chine, le Fonds pour la Route de la Soie, le Fonds de développement Chine-Afrique et d’autres institutions financières chinoises ont présenté leurs politiques et produits financiers à tous les participants.

L’ambassadeur du Nigeria en Chine, Baba Ahmad Jidda, a souligné la grande valeur du FCSA, affirmant que les prêts concessionnels de la Chine étaient bien reçus par les pays africains, car leurs taux d’intérêt étaient bas et qu’il n’existait pas de conditions politiques supplémentaires, ajoutant que les deux parties peuvent renforcer la coopération financière via cette plate-forme.

C’est actuellement le meilleur moment pour la coopération économique et commerciale sino-africaine, qui a donné des résultats fructueux dans divers domaines, notamment les infrastructures, l’énergie, les ressources minérales et l’agriculture.

À ce jour, le Fonds de développement Chine-Afrique a signé pour des investissements de près de cinq milliards de dollars dans 36 pays africains. On peut estimer que plus de 24 milliards d’investissements des entreprises chinoises iront en Afrique.

Avec une usine pharmaceutique parrainée par des entreprises chinoises, le Mali peut produire des médicaments lui-même, a de son côté déclaré Mahamane Maiga, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale au Mali.

C’est la première usine pharmaceutique moderne au Mali et la plus avancée d’Afrique de l’Ouest, a dit M. Maiga. Il a également félicité la Chine pour l’allocation raisonnable de ses ressources en fonction des différents besoins des pays dans le cadre de huit grandes initiatives du Sommet de la FCSA à Beijing.

La réunion des conseillers a duré plus de trois heures, au cours desquelles les représentants africains ont manifesté leur enthousiasme pour la coopération sino-africaine, notant que la coopération en matière de financement et d’investissement ralentissait au niveau mondial, mais restait une dynamique solide entre l’Afrique et la Chine.

La partie africaine a pour sa part salué les efforts déployés par la Chine pour mettre en œuvre les fruits du Sommet de Beijing et a souhaité qu’un plus grand nombre d’institutions financières chinoises coopèrent avec elle et favorisent la construction de zones de libre-échange en Afrique.

(Rédacteurs :Xiao Xiao, Yishuang Liu)