中法双语|王毅接受路透社专访,“中国用努力和牺牲赢得国际尊重和认可”Original ...

, par Michaele Lafontant

INTERVIEW DE WANG YI

Galloni : Le COVID-19 est évidemment un défi très sérieux pour le peuple chinois, et il s’est propagé à d’autres parties du monde. Certains pays ont imposé des restrictions de voyage à la Chine. La Chine est-elle confrontée à une crise de confiance ?

Wang Yi : Cette épidémie survenue si soudainement est en effet un grave défi pour la Chine et pour le monde, mais le gouvernement et le peuple chinois ont relevé ce défi. Le gouvernement et le peuple chinois, sous la direction du président Xi Jinping, ont résisté à cette épreuve. La Chine a gagné le respect et la reconnaissance de la communauté internationale avec ses efforts, voire même ses sacrifices, dans la lutte contre la nouvelle pneumonie à coronavirus (COVID-19).

Après l’éclatement de l’épidémie, le gouvernement chinois a immédiatement mis en place un mécanisme national pour mobiliser les ressources de tout le pays. La Chine a pris des mesures de prévention et de contrôle globales, rigoureuses et approfondies, dont beaucoup vont bien au-delà de ce qui est exigé par le règlement sanitaire international et les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Avec la vitesse chinoise, nous travaillons jour et nuit pour sauver la vie de chaque patient. Avec la force chinoise, nous sommes unis pour contenir la propagation de l’épidémie. Grâce à ces efforts ardus, l’épidémie est contrôlée dans l’ensemble. Le nombre de nouveaux cas confirmés en dehors de la province du Hubei a diminué pendant 11 jours consécutifs. Il s’agit d’une baisse de plus de 50%, couplée avec une augmentation rapide du taux de guérison ; près de 7 000 personnes s’étaient rétablies et avaient pu quitter l’hôpital. Le taux de mortalité est d’environ 2,2% à travers le pays, et seulement de 0,49% pour les régions en dehors du Hubei. Ces faits montrent que la réponse décisive de la Chine est à la fois juste et efficace et que, dans l’ensemble, l’épidémie est contrôlable et guérissable. Comme le souligne le président Xi Jinping, nous avons la confiance, la capacité et la détermination pour l’emporter rapidement sur le virus.

En tant que pays responsable, la Chine a dès le début agi de manière ouverte et transparente en rapportant les informations pertinentes en temps opportun au monde et en menant une coopération internationale pour empêcher la propagation de l’épidémie dans le monde. A ce jour, le nombre de cas confirmés en dehors de la Chine est inférieur à 1% du total des malades. La Chine a non seulement fait de son mieux pour protéger la vie, la sécurité et la santé du peuple chinois, mais aussi pris des mesures efficaces pour endiguer une propagation mondiale de l’épidémie, en faisant des contributions et des sacrifices pour la santé publique mondiale. L’OMS a à maintes reprises félicité la Chine pour ses actions responsables, fait l’éloge de la réponse décisive de la Chine et exprimé sa confiance en notre pays pour surmonter cette épidémie. 

Le virus ne respecte aucune frontière et il nécessite une réponse collective de la communauté internationale. Les chefs de plus de 160 pays et organisations internationales ont déclaré leur soutien à la Chine par des télégrammes ou des lettres, et les gouvernements et les peuples de plusieurs dizaines de pays ont offert des fournitures nécessaires, exprimant la gratitude de la Chine pour ces actes de bienveillance.

À notre avis, les mesures d’inspection renforcées prises par certains pays sont raisonnables, mais certains autres pays ont réagi de manière excessive. Cette réaction excessive a provoqué une panique inutile et n’est pas conforme aux recommandations de l’OMS. Au fur et à mesure que l’épidémie est progressivement maîtrisée, ces pays pourraient envisager d’assouplir les restrictions. En fin de compte, les échanges et la coopération entre les pays doivent être maintenus.

Il y a un dicton chinois : l’or véritable peut résister à l’épreuve du feu. Je suis sûr qu’en sortant de cette épreuve, le peuple chinois deviendrait plus résilient et uni et que l’économie chinoise atteindra une croissance plus solide et durable. Le peuple chinois continuera d’avancer avec confiance vers l’objectif d’établir une société d’aisance moyenne et de s’engager sur un nouveau chemin de modernisation. Il y a un autre dicton chinois, “l’adversité révèle la véritable amitié”, alors que la Chine combat la maladie avec le monde, son amitié et sa confiance avec d’autres pays seront renforcées. Les autres pays se rendront compte qu’ils vivent dans un village global, avec un avenir

Galloni : Vous venez de parler de transparence, mais au début, le jugement et la compréhension de la Chine sur la situation épidémique n’étaient pas complets. Certaines personnes en Chine ont lancé des alertes précoces. Comment la décision finale a-t-elle été prise ?

Wang Yi : En fait, il s’agit d’un nouveau virus. Naturellement, il faut du temps pour que les gens acquièrent plus de compréhension et de connaissances à ce sujet. La même chose s’est produite dans d’autres pays. Si nous regardons en arrière les épidémies passées, nous verrons que tous les gouvernements finissent par prendre des décisions sur la base de tests et d’études sérieux. C’est ainsi qu’un gouvernement responsable doit s’occuper d’une telle situation. Dès l’apparition de cas individuels, le gouvernement chinois a pris des mesures rapides et l’a informé l’OMS. Dans le même temps, nous avons fait des évaluations rigoureuses. En peu de temps, nous avons identifié et décidé qu’il s’agissait d’un nouveau virus et un groupe de travail interinstitutionnel national a été rapidement mis en place. Les mesures prises par la Chine sont opportunes et rapides.