Opinions 02:44, 13 fév. 2021 La chaîne...

, par rezonodwes

HAÏTI REPRESSION ET EFFUSION DE SANG

«   »

Haïti-Répression et effusion de sang : la police appuie le maintien de la dictature de Jovenel Moise et réprime sauvagement la « marche contre la dictature »
By Rezo Nòdwès -10 février 20210337

La presse haïtienne ciblée par la dictature de Jovenel Moise appuyée par les Etats-Unis, l’OEA, l’ONU.

Port-au-Prince, mercredi 10 février 2021 ((rezonodwes.com))–C’est le chaos total en Haïti. Un photo-journaliste dont le nom n’a pas été révélé, a été blessé mercredi par « un rebond de grenade lacrymogène » tirée par des policiers, lors d’une dispersion brutale d’une manifestation pacifique.

Des manifestants sont descendus dans les rues de Port-au-Prince, mercredi matin, à l’appel de plusieurs organisations socio-professionnelles pour exiger le retrait du dictateur Jovenel Moise du Palais National, à l’expiration de son mandat constitutionnel, le 7 février 2021.

La journaliste française Amélie Baron, de RFI, relatant l’incident de Lalue, a tweeté que « Beaucoup de lacrymogènes tirées par la police contre la manifestation qui, selon ce que je voyais, était totalement pacifique. Notre collègue Chery Dieu-Nalio a une blessure superficielle à la jambe (un rebond de grenade on pense, j’ai fait un bandage simple)« .

La police, semble-t-il, lance une attaque ciblée à l’encontre des travailleurs de la presse, a déploré un collaborateur de Rezo Nòdwès, craignant d’être la bête noire du pouvoir, pour avoir relaté les informations sans compromis ni compromission sous une dictature en gestation.

Des tentatives de regroupement ont été vite contrées par les forces de l’ordre. Ces derniers imposent une dictature de la violence et de la répression contre des citoyens qui expriment leur droit politique, garanti par la Constitution et les lois de la République.

Voir en ligne : HAÏTI REPRESSION ET EFFUSION DE SANG