La Chine publie un rapport sur les droits de l’homme aux Etats-Unis

BEIJING, 24 avril (Xinhua) — La Chine a publié un rapport sur l’état des droits de l’homme aux Etats-Unis.

Le rapport, intitulé "L’état des droits de l’homme aux Etats-Unis en 2017", a été publié par le Bureau de l’Information du Conseil des Affaires d’Etat (gouvernement central chinois), en réponse aux "Rapports sur les pratiques des pays en matière de droits de l’homme en 2017" publié le 20 avril (heure locale) par le Département d’Etat américain.

Une chronologie des violations des droits de l’homme perpétrées aux Etats-Unis en 2017 a également été publiée mardi par le bureau.

Selon le rapport chinois, les Etats-Unis se présentent encore une fois comme "les gardiens des droits de l’homme" et les soi-disant "juges des droits de l’homme", alors que l’état des droits de l’homme dans ce pays reste terni et manifeste une tendance à la détérioration continue.

Le rapport accuse les Etats-Unis d’infractions graves aux droits civils des citoyens et de discrimination raciale systématique, et dénonce de graves lacunes dans la démocratie à l’américaine, l’élargissement du fossé entre riches et pauvres, les discriminations et les attaques à l’encontre de groupes spécifiques tels que les femmes, les enfants et les personnes handicapées ainsi que les violations continues des droits de l’homme dans d’autres pays.

Le rapport note que le 1er octobre 2017 au soir, environ 60 personnes ont été tuées et plus de 800 blessées dans une fusillade de masse survenue à Las Vegas, dans ce qui constitue la fusillade de masse la plus meurtrière de l’histoire américaine moderne.

Le document se réfère également à des sondages d’académiciens américains, dont les répondants sont convaincus que la démocratie américaine "se noie dans l’argent".

Selon le rapport, les opérations militaires menées par les Etats-Unis dans d’autres pays ont causé un grand nombre de victimes civiles. Le camp de détention de Guantanamo a continué à détenir et à torturer des étrangers. Les Etats-Unis ont également utilisé des moyens de guerre informatique pour pirater et espionner les réseaux étrangers.

Voir en ligne : La Chine publie un rapport sur les droits de l’homme aux Etats-Unis